Entre Les Lignes

Rien à déclarer

Des lecteurs inquiets m'Ă©crivent : serais-je malade ? Non, mais...

Jean Rebuffat

Un jour, dans une chronique que je tenais tous les samedis dans « Le Soir Â», j'avais ironisĂ© (c'Ă©tait il y a si longtemps!) sur cette manie qu'avaient les gens rĂ©cemment Ă©quipĂ©s de claironner partout leur bonheur technologique. C'Ă©tait Ă  la fin du XXème siècle et quand le tĂ©lĂ©phone sonnait, une fois sur trois, on entendait un : « Tu ne devineras jamais d'oĂą je t'appelle ! Â» (du jardin, de la digue de Coxyde, de la Promenade des Anglais, d'un restaurant, de sa voiture,...) qui constituait la principale information de la conversation.

Je constatais que la multiplication des moyens de communication Ă©tait dĂ©jĂ  en train de provoquer une solide cacophonie publique sans le moindre intĂ©rĂŞt. Les rĂ©seaux sociaux, naturellement, n'ont rien arrangĂ©. « Je suis au restaurant Trucmuche avec Bazar et Chose Â» est un tweet qui rencontre autant de succès que le fameux « Four years more Â» de Barack Obama. Et je concluais par une phrase bien sentie qui me valut nombre de sarcasmes : « Et c'est toi qui le dis ! Â», ceci non seulement au journal mais encore dans le cercle de mes nombreux amis et connaissances : « Se taire est encore la meilleure manière de faire savoir qu'on n'a rien Ă  dire Â».

Je garde mes pensées pour moi. © Photo Jean Rebuffat.

Oui, il m'arrive de me taire et de garder pour moi les rĂ©flexions que l'actualitĂ© du monde suscite. Parfois, je me demande, comme l'ancien accro qui a rechutĂ©, pourquoi l'addiction aux nouvelles s'est fait ressentir, quelques annĂ©es plus tard. Je doute. Ai-je vraiment quelque chose d'intelligent (je ne dis mĂŞme pas d'original!) Ă  dire ? Mon avis sur la rĂ©Ă©lection d'Obama, par exemple, a-t-il de l'intĂ©rĂŞt ? (Je n'ose mĂŞme plus Ă©crire son prĂ©nom. Le logiciel que j'utilise a dĂ» voter Romney : il souligne Barack et me suggère de le remplacer par Baraki. On est peu de chose.) Sur la confĂ©rence de presse de François Hollande ? Sur la manière de nĂ©gocier de Bart Dewever ? (Pour Bart, les meilleures suggestions sont Barbet et Baryte. Le CD&V et le SPA sont dans un bateau sur l'Escaut, qui tombe Ă  l'eau? La main de Brabo?) Sur la victoire des Bleus en Italie ? Sur les travaux de construction des rĂ©servoirs stratĂ©giques de pĂ©trole que le Grand-DuchĂ© a dĂ©cidĂ© d'installer non loin de ma demeure luxembourgeoise (enfin il y a dĂ©jĂ  tant de pompes Ă  essence tout près, ça ne change pas grand-chose) ?

Non, rien Ă  dire qui vaille la peine ; et mĂŞme plus l'obligation de produire, on ne dira jamais assez combien la nĂ©cessitĂ© de lier le gain de son pain quotidien avec le travail est aliĂ©nante : la libertĂ© de se taire, je l'ai conquise.

Alors je me suis tu. Même pas déprimé.

HĂ©las, l'Ă©tat de grâce ne dure jamais longtemps (demandez Ă  Hollande, tenez). Des fois que ça intĂ©resserait quelqu'un quand mĂŞme ?

Mon ami Jean-Claude BrochĂ©, fraĂ®chement constituĂ© Ă©metteur de gazouillis, me brocarde sur le retour de l'infâme J.R., reprenant une bonne vieille plaisanterie des annĂ©es quatre-vingt. Moi qui n'ai jamais connu la moindre Sue Ellen et qui prĂ©fère le pur malt au bourbon, fais-je autre chose qu'un feuilleton amĂ©ricain ? Rappeler que je suis toujours lĂ . Causer. Insister. L'immortalitĂ©, chacun en a son quart d'heure, paraĂ®t-il. Au moins aujourd'hui, j'aurai fait court.

AddThis Social Bookmark Button
 

Pourquoi faire un don?

Infolettre

Amis du Monde Diplo.

A lire

left direction
Ils ont voté le Brexit !
var addthis_config = {username : 'entreleslignes', services_compact : 'facebook,twi...
Le monde bouge. Nous aussi.
Pour un site qui se veut le chantre d'un monde plus libre, plus Ă©gal et plus fraternel, l...
France et Belgique sous l'orage et la grève
Pour des raisons familiales, j'ai dĂ» faire un saut de Bruxelles Ă  Montpellier. DĂ©part m...
Que se passe-t-il dans les prisons...?
Jean-Claude Salemi var addthis_config = {username : 'entreleslignes', services_compa...
Paul Trigalet, le chevalier des précaires
Bernard Ide publie la biographie du prêtre-ouvrier carolo, militant du logement, qui s’...
Le « mur de l’eau »
Nous avons été inondés, voire même submergés par trop d’eau. Et pourtant, ces désa...
Kant Ă  l'info...
Jorge Copuse var addthis_config = {username : 'entreleslignes', services_compact : '...
La convalescence du commissaire...
Jean-Claude Salemi var addthis_config = {username : 'entreleslignes', services_compa...
Complètement noyé
L'actualité, finalement, c'est comme une crue : on la voit arriver, on constate les dég...
Laconismes
Devenez lanceur d’alerte sans diplôme Roger Avau ÉLOGE DE LA MÉMOIRE Un archéolog...
D’Est en Ouest : Café Society
Cinéma Lucie Van de Walle Le 11 mai dernier, le film “Café Society” de Woody Alle...
Piano & vélo
Jean-Claude Salemi var addthis_config = {username : 'entreleslignes', services_compa...
Malte, refuge ou impasse ?
Sur une île minuscule et belle, des demandeurs d’asile somaliens rêvent d’une Europe...
Laconismes
La vérité ? Ça doit sortir sous peu. Roger Avau ÉLOGE DE LA MÉMOIRE Ô temps, ô m...
Roger Job et Frédéric Loore au Musée de la Photo
Avec les deux reporters qui ont accompagné les flics des stups de Charleroi pendant cinq ...
Rompez
Anne-Catherine Van Santen var addthis_config = {username : 'entreleslignes', servi...
Scène de rue à Bruxelles...
Jean-Claude Salemi var addthis_config = {username : 'entreleslignes', services_compa...
Acte 3, fin
Jorge Copuse var addthis_config = {username : 'entreleslignes', services_compact : '...
Acte 2
Jorge Copuse var addthis_config = {username : 'entreleslignes', services_compact : '...
Acte 1
Jorge Copuse var addthis_config = {username : 'entreleslignes', services_compact : '...
right direction

Nous parrainons

Bruxelles Bondy Blog

Pour.Press

POUR

Sondage

On ne peut pas accueillir toute la misère du monde est une phrase
 

Photos, au hasard ...

Je bouge, alors suivez-moi : EntreLignes
Twitter
You are here: Accueil Toutes les publications Jean Rebuffat - Emois et moi Rien à déclarer

Pour toute information :


Logo Entre les Lignes

QRCode-ELL-Pt