Entre Les Lignes

Qui croyait encore en Nicolas Sarkozy ?

Jean Rebuffat

Il est presque 20 heures et comme tout le monde, malgré l’hypocrisie d’une loi dépassée, je sais que Nicolas Sarkozy est battu et que 31 ans après la victoire de François Mitterrand, un autre François, François Hollande l’inattendu, s’apprête à entrer à l’Élysée.

L’inattendu ? Pas tout Ă  fait, naturellement. On a senti la victoire approcher, elle Ă©tait prĂ©dite par les sondages, lesquels, quoi qu’on dise, ne se trompent pas. MĂŞme les frĂ©missements europĂ©ens Ă  propos d’un plan de relance, ces derniers jours, laissaient entendre que plus personne n’en doutait plus nulle part. Mais tout de mĂŞme… Il y a juste un an, qui l’aurait cru ? Un certain Dominique Strauss-Kahn Ă©tait donnĂ© gagnant. François Hollande, lui, Ă©tait dĂ©jĂ  en campagne. Il fallait y croire…

Bien avant la chute du patron du FMI sur la carpette d’une chambre d’hôtel new yorkais, j’espérais in petto que DSK n’en serait pas car l’homme ne me semblait pas convenir pour remplacer Nicolas Sarkozy parce que quelque part il lui ressemble. N’importe quel Persan circulant en France se doutait qu’il y avait un rejet presque physique d’un président qui avait, il faut bien le dire, accumulé les maladresses depuis les premières minutes de son élection. Ce qu’il fallait, ce n’était pas un autre adepte du blingbling mais un homme fondamentalement différent. Bravant les tempêtes, le capitaine de pédalo gardait le cap.

C’était un piège. Faire la course en tête aussi longtemps est épuisant et même ceux que les métaphores sportives agacent savent que les échappées de la première heure finissent rarement par des triomphes. On peut dire que c’est dans ce long exercice que François Hollande aura démontré ses capacités. Petit à petit, le candidat par défaut est devenu un espoir. Le voilà face aux cinq ans qui viennent avec ce poids énorme sur les épaules. S’il le maîtrise, son destin prendra une dimension tout autre. S’il trébuche, il rejoindra dans l’oubli de l’Histoire les demi-présidents que furent Georges Pompidou, Valéry Giscard d’Estaing ou Nicolas Sarkozy.

AddThis Social Bookmark Button
 

Pourquoi faire un don?

Infolettre

Amis du Monde Diplo.

A lire

left direction
Ils ont voté le Brexit !
var addthis_config = {username : 'entreleslignes', services_compact : 'facebook,twi...
Le monde bouge. Nous aussi.
Pour un site qui se veut le chantre d'un monde plus libre, plus Ă©gal et plus fraternel, l...
France et Belgique sous l'orage et la grève
Pour des raisons familiales, j'ai dĂ» faire un saut de Bruxelles Ă  Montpellier. DĂ©part m...
Que se passe-t-il dans les prisons...?
Jean-Claude Salemi var addthis_config = {username : 'entreleslignes', services_compa...
Paul Trigalet, le chevalier des précaires
Bernard Ide publie la biographie du prêtre-ouvrier carolo, militant du logement, qui s’...
Le « mur de l’eau »
Nous avons été inondés, voire même submergés par trop d’eau. Et pourtant, ces désa...
Kant Ă  l'info...
Jorge Copuse var addthis_config = {username : 'entreleslignes', services_compact : '...
La convalescence du commissaire...
Jean-Claude Salemi var addthis_config = {username : 'entreleslignes', services_compa...
Complètement noyé
L'actualité, finalement, c'est comme une crue : on la voit arriver, on constate les dég...
Laconismes
Devenez lanceur d’alerte sans diplôme Roger Avau ÉLOGE DE LA MÉMOIRE Un archéolog...
D’Est en Ouest : Café Society
Cinéma Lucie Van de Walle Le 11 mai dernier, le film “Café Society” de Woody Alle...
Piano & vélo
Jean-Claude Salemi var addthis_config = {username : 'entreleslignes', services_compa...
Malte, refuge ou impasse ?
Sur une île minuscule et belle, des demandeurs d’asile somaliens rêvent d’une Europe...
Laconismes
La vérité ? Ça doit sortir sous peu. Roger Avau ÉLOGE DE LA MÉMOIRE Ô temps, ô m...
Roger Job et Frédéric Loore au Musée de la Photo
Avec les deux reporters qui ont accompagné les flics des stups de Charleroi pendant cinq ...
Rompez
Anne-Catherine Van Santen var addthis_config = {username : 'entreleslignes', servi...
Scène de rue à Bruxelles...
Jean-Claude Salemi var addthis_config = {username : 'entreleslignes', services_compa...
Acte 3, fin
Jorge Copuse var addthis_config = {username : 'entreleslignes', services_compact : '...
Acte 2
Jorge Copuse var addthis_config = {username : 'entreleslignes', services_compact : '...
Acte 1
Jorge Copuse var addthis_config = {username : 'entreleslignes', services_compact : '...
right direction

Nous parrainons

Bruxelles Bondy Blog

Pour.Press

POUR

Sondage

On ne peut pas accueillir toute la misère du monde est une phrase
 

Photos, au hasard ...

Je bouge, alors suivez-moi : EntreLignes
Twitter
You are here: Accueil Toutes les publications Jean Rebuffat - Emois et moi Qui croyait encore en Nicolas Sarkozy ?

Pour toute information :


Logo Entre les Lignes

QRCode-ELL-Pt