Entre Les Lignes

Une poĂŞle dans la main

L'Ogre prépare les fêtes

Mais non, il n'a pas disparu des Ă©crans... Notre gastronome maison nous envoie une carte postale

L'Ogre

Chères lectrices, chers lecteurs, cela ne vous aura pas échappé: les fêtes approchent... Je me promène donc sur les marchés et dans les magasins pour vous donner quelques idées.

AddThis Social Bookmark Button
Lire la suite...
 

Le comté, roi des fromages

Je n'imagine pas un plateau sans lui. Mais on peut le décliner... Le voici en pesto

L'Ogre

On associe souvent fromages et vin rouge. Cependant, le blanc peut également parfaitement convenir. Le cépage du Jura que l'on appelle le savagnin, au goût de noix si caractéristique, donne des vins qui épousent au mieux le comté.

AddThis Social Bookmark Button
Lire la suite...
 

La viande tue

La dramatisation d'une étude complexe et nuancée amène à regarder les aliments d'origine animale avec les yeux de l'horreur. Mais non, voyons!

L'Ogre

La viande et la charcuterie, ainsi donc, seraient cancérigènes. C'est le raccourci de la semaine en matière de cuisine. Pourtant, il faut bien manger quelque chose, comme il faut bien boire quelque chose, ou respirer quelque chose dans ce monde hypersécurisé et hyperpollué.

AddThis Social Bookmark Button
Lire la suite...
 

Promenade grecque

Une petite excursion pour vérifier que le mot gastronomie est bien d'origine

L'Ogre

La cuisine grecque, sous nos froides latitudes septentrionales, n'a pas trop bonne réputation. On la pense stéréotypée et plutôt bas de gamme. Un peu comme la cuisine italienne jadis, pizza, escalope et spaghettis, et pourtant elle ne se résume pas au tarama et à la salade. Là comme partout, la base est avant tout la qualité des produits. Et là, messieurs dames, c'est le régal.

AddThis Social Bookmark Button
Lire la suite...
 

Ne mangez plus de poisson

Depuis un tiers de siècle, nous avons bouffé la moitié de la mer et doublé notre consommation

L'Ogre

Quand j'étais un enfant, on me disait de manger du poisson. C'était bon pour la santé et cela rendait malin grâce au phosphore. En ai-je trop mangé? Aujourd'hui, on nous demande de ne pas exagérer. Dans l'intérêt de notre santé et pour respecter les ressources halieutiques. Tout qui écrit sur la cuisine devrait avoir, outre son savoir-faire, une conscience de consommateur citoyenne.

AddThis Social Bookmark Button
Lire la suite...
 

Ah bon, le houblon?

La bière rafraîchit, certes, mais surtout, elle pullule. Il y aura à nouveau plus de brasseurs que de fromages, mon général!

L'Ogre

La mode, cet été, mais je pense qu'il s'agit d'une tendance à moyen terme, est à la bière un peu amère, très houblonnée. Grosses machines et petits artisans en font. J'aime. Allez, je vous offre l'apéro pour reprendre la nouvelle saison!

AddThis Social Bookmark Button
Lire la suite...
 

Si vous partez en voyage...

... soyez donc curieux!

L'Ogre

Si vous partez en voyage… comme dit la chanson, profitez-en donc pour être un peu curieux gastronomiquement parlant. Vous me direz que si vous allez en France, le choc culturel risque d’être limité. Quoique… Mais il n’y a pas que la France comme destination estivale.

AddThis Social Bookmark Button
Lire la suite...
 

Le lait cru et le principe de précaution trop cru

Une fromagerie de Herve tuée par l'hygiène et c'est la mobilisation

L'Ogre

De façon générale, le principe de précaution n'est pas idiot, même et avant tout en cuisine. Je reste effaré devant l'ignorance des règles élémentaires d'hygiène dans les cuisines et les réfrigérateurs.

AddThis Social Bookmark Button
Lire la suite...
 

Vous féliciterez le chef pour sa tête de veau

Lors d'un récent voyage à Paris, j'ai déjeuné au Procope d'une tête de veau cuisinée selon une recette de 1686. Je vous en propose une, simplifiée.

L'Ogre

J'aime déjeuner dans les restaurants pleins d'histoire et a fortiori, dans les restaurants pleins d'histoire qui sont bons. De passage à Paris la semaine passée avec l'un de mes amis et complice, que j'appellerai Bidule (certains le reconnaîtront), nous avons mis le cap sur le Procope.

AddThis Social Bookmark Button
Lire la suite...
 

La recette de l'humanisme et des ballekes

Comment Ă  partir d'un plat typiquement bruxellois l'on peut s'apercevoir que le seul terroir est universel

L'Ogre

En notre époque où il n'est question que de proximité, de produits de saison et de terroir, il est amusant de détailler une recette bien de chez nous pour se rendre compte que cela ne veut rien dire: toute cuisine est avant tout bâtarde.

AddThis Social Bookmark Button
Lire la suite...
 

Plus d'articles...

  • «
  •  DĂ©but 
  •  PrĂ©cĂ©dent 
  •  1 
  •  2 
  •  3 
  •  4 
  •  5 
  •  6 
  •  7 
  •  8 
  •  Suivant 
  •  Fin 
  • »
Page 1 sur 8

Infolettre

A lire

Nous parrainons

Pour.Press

Sondage

Photos, au hasard ...

Menu général

Contenu

Je bouge, alors suivez-moi : EntreLignes
Twitter
You are here:

Pour toute information :


Logo Entre les Lignes

QRCode-ELL-Pt